loader image

Regards Croisés : Arnaud Goguelat, Responsable du développement de Look&Fin

Share on print
Share on twitter
Share on linkedin
Arnaud Goguelat, Manager Business Development Look&Fin

Navon Capital : #LaSagaduRebond continue cet été avec Look&Fin, un acteur du financement participatif spécialiste des PME. La crise et la mise en place des mesures de relance ont forcé les professionnels du financement à #Rebondir et adapter leur modèle et leur offre, tout en poursuivant un niveau de croissance soutenu. Arnaud Goguelat, responsable du développement de Look&Fin en France, nous fait le plaisir de partager son expérience d’un #Rebond tactique, millimétré et puissant qui a permis à Look&Fin de renforcer sa position et de développer une nouvelle pratique immobilière.

Look&Fin est une plateforme de prêt participatif historiquement orientée vers les PME. Elle s’est développée ces 18 derniers mois sur le segment de l’immobilier. Quel est l’origine de ce développement ?

A.G. : Look&Fin s’est historiquement développé sur le financement des entreprises belges et françaises. Notre offre de financement participatif est un outil complémentaire aux prêts bancaires. Elle permet aux entrepreneurs de lever des quasi-fonds propres pour financer leurs projets de croissance.

L’arrivée de la crise sanitaire a dans un premier temps gelé les projets des entrepreneurs, plus soucieux de gérer le quotidien que de financer de nouveaux projets à plusieurs mois. Puis la mise en place extrêmement rapide des dispositifs de financement de la relance pour les PME tant en France qu’en Belgique a clairement eu pour effet de réorienter naturellement la demande de financements participatifs des entreprises établies vers les offres de financement garanties par l’état.

Pour #Rebondir, nous nous devions d’innover et d’adapter notre offre pour continuer à jouer notre rôle de distribution de financements. C’est dans ce contexte particulier que nous avons donné une autre dimension à notre offre de prêt immobilier en 2020. Comme l’indiquais Christophe Bourgognon précédemment (ndlr : voir l’épisode 1 de #LaSagaDuRebond), le secteur immobilier a, comparativement, pu mieux poursuivre ses opérations. La demande en capitaux des promoteurs, aménageurs fonciers et marchands de biens est restée relativement élevée. Cela nous a permis de structurer rapidement une offre dédiée, alors qu’auparavant nous avions une offre globale à tous les secteurs.

Quelles complémentarités percevez-vous entre entre le financement des entreprises et le financement de projets immobiliers ?

A.G. : Les complémentarités sont de plusieurs ordres.

Du côté de nos investisseurs qui nous font confiance depuis plusieurs années, nous avons proposé de nouveaux supports pour leur épargne et la possibilité de diversifier leurs placements au sein même d’un seul et même secteur, l’immobilier. Ceci grâce à la grande variété de projets immobiliers que nous leur proposons et avec des rendements plus ou moins élevés en fonction de la nature des garanties disponibles pour chaque projet. C’était clairement un développement attendu.

Du côté des opérateurs immobiliers, notre offre a participé à un mouvement de démocratisation de l’accès au financement. Il faut savoir que le secteur reste relativement concentré en France. 10 acteurs réalisent à eux seuls plus de 50% de la production de logement. Notre offre contribue, avec d’autres acteurs du crowdfunding immobilier, à faire émerger des leaders régionaux reconnus. Nous leur donnons accès à une ressource qui fait souvent défaut en phase de croissance, les fonds propres !

Enfin, du côté de Look&Fin, cela nous a permis de mutualiser nos outils digitaux et également nos grilles d’analyses. Nous qualifions les professionnels de l’immobilier de la même façon que nous qualifierions n’importe quel dirigeant d’entreprise. Nous nous basons son expérience et son sérieux. Le projet est lui bien évidemment analysé différemment, avec notre équipe d’analystes dédiées à ce secteur(ndlr : des professionnels de l’immobilier). In-fine le coût de nos financements est homogène et cohérent.

C’est donc un #Rebond réussi pour Look&Fin ?

A.G. : Effectivement ! Sur l’année 2020 nous aurons déployé 30 M€ de financement, par rapport à 20 M€ en 2019. L’immobilier représente plus de la moitié de cette croissance avec près d’une 20 M€ déployés. Cette dynamique se poursuit en 2021 puisque l’immobilier reste le premier secteur financé sur la plateforme en nombre de dossiers. Plus d’1 dossier sur 2 mis en ligne concerne ce secteur.

C’est donc un #Rebond qui a nécessité justesse dans la manœuvre et rapidité dans la mise en œuvre. Au final nous en sortons renforcés. Nous avons une position de challenger dans la bataille que se livrent les plateformes de financement en Europe.

En revanche nous sommes vigilants à ce que cette croissance se fasse en accord avec nos valeurs d’entreprise et notre culture clients. Look&Fin a toujours souhaité proposer à ses prêteurs des projets qualifiés, sélectionnés avec soin, où nous limitons les risques pris. Nous souhaitons garder cette ligne directrice malgré le doublement de notre volume d’affaires ces 12 derniers mois. Nous n’avons jamais cédé à la course au volume. Si nos investisseurs, tous des particuliers, restent aussi fidèles depuis maintenant près de 10 ans, c’est qu’ils savent qu’ils vont trouver chez nous des projets de qualité, dans lesquels ils peuvent investir en toute confiance.

Ce challenge, nous le partageons en permanence dans nos équipes et nos nouvelles recrues. C’est essentiel pour durer.

Vous faites face à une importante concurrence entre plateformes en France et plus largement en Europe. Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur ?

A.G. : Il y a aujourd’hui une quarantaine de plateformes de financement en France actives sur l’immobilier. Certaines s’adossent à des fonds d’investissement, des banques, des réseaux de gestion de patrimoine. C’est une manière de créer de la croissance rapidement en démultipliant les sources de financement et en abondant le marché de disponibilités à placer. Certes, cela crée une forte concurrence entre plateformes qui sont nécessairement engagées dans une course à la taille critique.

Cependant, Look&Fin a un positionnement et une offre qui lui permet de se démarquer. Nous avons un département 100% dédié à l’immobilier avec des analystes expérimentés sur ce secteur. Les promoteurs avec qui nous travaillons apprécient le fait que nous comprenions rapidement leurs problématiques et besoins. Ensuite nous nous démarquons en termes de prix, nous sommes généralement plus compétitifs et proposons des coûts d’emprunt plus bas. Nous n’intervenons que sous forme de dette, donc nous ne diluons pas le capital de la structure. Le dirigeant reste seul maître à bord. Nous disposons aussi une communauté d’investisseurs très active. Lever des fonds via Look&Fin c’est à la garantie à 100% de voir son projet se financer, et chez nous les levées en ligne durent quelques minutes seulement.

Nous sommes conscients et acteurs du mouvement dans notre marché. Nous restons toutefois convaincus qu’il faut maintenir la clientèle de particuliers dans le dispositif du crowdfunding comme un élément central.

Par ailleurs, nous anticipons l’arrivée du passeport Européen aux plateformes de crowdfunding. Cela va redistribuer les cartes en donnant accès à tout le marché européen aux plateformes établies dans l’union européenne. Les agréments étaient jusqu’à présent nationaux et cela devrait changer à horizon 2022. Néanmoins l’Europe reste un territoire fragmenté et l’implantation locale, la langue et la connaissance des acteurs sont des préalables indispensables. Cela fait partie de notre culture chez Look&Fin puisque nous travaillons déjà sur trois territoires différents avec des acteurs et des réglementations différents. Il faut comprendre ces fonctionnements locaux pour structurer une offre de financement cohérente.

Cela donnera en revanche sûrement lieu à des rapprochements ou des partenariats entre acteurs Européens.

Et sinon, quel est le programme de l’été ?

A.G. : Un heureux évènement se prépare, j’ai mis les biberons et le champagne au frais !

A propos de Look&Fin

Look&Fin est une plateforme de financement participatif, crowdlending, qui permet à des particuliers de participer au financement des quasi-fonds propres de PME et d’opérateurs immobiliers. Look&Fin a été créée en 2012 et a déjà financé plus de 400 entreprises pour près de 120 millions €. Active en France, en Belgique et au Luxembourg, elle a soutenu le #Rebond en 2020 en déployant près de 30 Millions € de financements pour des projets de croissance.

Plus d’informations sur les activités de Look&Fin.

A propos de Navon Capital

Navon Capital est une société d’investissement et de conseil organisée autour d’un savoir-faire unique dans la structuration d’opérations financières et d’investissements.

Nous intervenons tant dans les métiers de l’immobilier que du private-equity, au travers d’opérations de conseil en acquisition ou cession (M&A), de levée de fonds et d’investissement au service d’investisseurs privés et d’entrepreneurs.

Plus d’informations sur les activités de Navon Capital.

Suivre nos actualités sur Linkedin.

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site.