loader image

Regards Croisés : Jason Maurel, Associé Fondateur de Clemium

Share on print
Share on twitter
Share on linkedin

Navon Capital : #LaSagaduRebond poursuit son élan avec Jason Maurel, Associé Fondateur de Clemium, un opérateur immobilier intervenant sur des projets de promotion, de marchand de biens et de foncière.

Créée en 2013 à Montpellier, Clemium s’est développée à Bordeaux et Paris et totalise plus de 100 acquisitions. Jason Maurel partage avec nous son expérience et son regard sur le #Rebond immobilier.

Aujourd’hui Clemium se définit comme un opérateur immobilier. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

J.M. : Quand j’ai démarré l’activité de Clemium en 2013, je nous définissais comme un marchand de biens. Cette terminologie définissait bien notre approche initiale d’acquisition d’immeubles que nous revendions par lots, avec peu de transformation.

Ce métier de marchand était souvent, pour les acteurs en place, une activité exercée de façon secondaire par une population de personnes issues ou non de l’immobilier et intervenant dans un périmètre local restreint.

Pour autant, le métier s’est développé et complexifié. Clemium a grandi et évolué avec son marché et nous avons constitué une équipe pluridisciplinaire. Nous maîtrisons notamment la prospection foncière, le financement, la structuration, la programmation, le suivi technique et la commercialisation des opérations.

Nous avons également élargi nos régions d’intervention dans le Sud de la France, à Bordeaux et Paris. Enfin, nous nous sommes positionnés tant sur des opérations résidentielles que de bureaux.

Aussi aujourd’hui Clemium peut se positionner sur des projets de création de valeur immobilière au travers d’opérations beaucoup plus complexes qu’à ses débuts avec, par exemple, des projets de rénovation, d’agrandissement, de promotion, de transformation, etc.

Arnaud Goguelat (Look&Fin) nous indiquait la semaine dernière que le financement des fonds propres des projets immobiliers se démocratisait. Qu’en pensez-vous ?

J.M. : Les choses ont effectivement beaucoup changé en matière d’accès au financement en fonds propres. Aujourd’hui les plateformes de financement participatif, des fonds d’investissement ou encore des family-offices proposent des solutions qui n’existaient pas quand nous avons démarré. C’était autrement plus difficile de financer un projet à cette époque!

Clemium en a également profité puisque nous avons réalisé plusieurs levées de fonds, notamment avec Anaxago, Homunity et Fundimmo.

En revanche les banques restent attentives au track-record des opérateurs qu’elles accompagnent et la sélection demeure très stricte. Notre développement nous a permis de ce côté là de fidéliser nos partenariats bancaires. Notre capacité de financement est aujourd’hui un outil tactique pour nous positionner et remporter des appels d’offres.

Comment #Rebondit le marché immobilier en ce moment ?

J.M. : Nous avons observé un marché à la fois chamboulé et dynamique depuis la sortie du premier confinement.

Pour être plus précis, sur le segment résidentiel nous avons été très favorablement surpris par la demande soutenue. Que ce soit des acquéreurs de résidences principales ou de la part d’investisseurs. Je pense qu’il y a plusieurs raisons qui se sont cumulées. Tout d’abord le peu de nouveaux projets de construction a déporté la demande vers des biens rénovés que nous commercialisons. Enfin la résilience des revenus locatifs sur les logements a conforté certains investisseurs dans la pierre.

A l’inverse nous avons constaté une baisse de la demande sur les grands appartements de centre-ville, les familles privilégiant les logements individuels en périphérie des grandes villes.

Sur le tertiaire, les évènements on conforté notre approche initiée en 2019. Plus précisément, nous assistons à Paris à des arbitrages visant à la relocalisation et à la réduction de la surface de bureaux occupés par les entreprises.

Concrètement, nous avons une forte demande sur des surfaces plus petites de bureaux, mais parfaitement aménagées et optimisées. Il y a également une prime importante à la situation centrale dans Paris. Les entreprises veulent offrir aux collaborateurs un cadre de travail convivial, dans des quartiers agréables et à proximité des hubs de transport.

La faiblesse du nombre de constructions neuves renvoi-t-elle à la nécessité de rénover le parc immobilier existant ?

J.M. : La construction est aujourd’hui ralentie les municipalités désireuses de mieux maîtriser le développement des villes. L’identification du foncier se fait donc de plus en plus dure avec un accès aux permis de construire plus compliqué. Il faut donc penser la ville de demain plus seulement au travers de la construction, mais également de la rénovation ou de la reconstruction.

En cela, les opérateurs immobiliers intervenant comme nous sur le parc ancien ont un rôle important à jouer.

Comment souhaitez-vous justement jouer votre rôle dans la ville de demain ?

J.M. : Pour ce qui concerne Clemium, je considère que nos actions doivent principalement répondre à deux enjeux.

Il s’agit premièrement de participer à l’amélioration de la qualité des logements et de la qualité vie de nos clients. C’est le coeur de notre de notre proposition de valeur. Pour ce faire, nous sommes attentifs à rénover l’ancien sans le dénaturer. Nous nous employions à perpétuer des procédés de construction et des savoirs-faire anciens tout en y ajoutant les améliorations liées à notre époque.

Enfin notre activité est intimement liée à une problématique sociale de l’accession au logement. Il est fréquent que nos immeubles soient pendant un temps inoccupés. C’est notamment le cas en phase d’élaboration de notre projet, avant le démarrage des travaux. Pour cette raison nous mettons régulièrement à disposition d’associations certains de nos immeubles et l’hiver dernier, deux de nos immeubles se sont transformés en centre d’accueil d’urgence pour des personnes en difficulté.

Cet engagement est une démarche d’entreprise et je crois qu’elle est le fruit d’une conviction collective. Nous travaillons à la création d’une Fondation d’Entreprise dotée de moyens humains spécifiques. Nous avons encore beaucoup d’idées pour innover dans ce domaine.

Cet été, barbecue ou plancha ?

J.M. : Sans aucun doute la plancha, pour valoriser et cuisiner la pêche du jour !

A propos de Clemium

Clemium est un opérateur immobilier qui réalise des opérations immobilières de promotion, de marchand de biens et de foncière. Créée en 2013 à Montpellier, Clemium est aujourd’hui présent dans le Sud de la France, à Bordeaux et à Paris. Clemium intervient sur des opérations résidentielles et de bureaux. En 2021, Clemium a célébré sa 100ème acquisition immobilière, dont 38 projets en cours, pour un volume de chiffre d’affaires supérieur à 200 M€.

Plus d’informations sur les activités de Clemium.

A propos de Navon Capital

Navon Capital est une société d’investissement et de conseil organisée autour d’un savoir-faire unique dans la structuration d’opérations financières et d’investissements.

Nous intervenons tant dans les métiers de l’immobilier que du private-equity, au travers d’opérations de conseil en acquisition ou cession (M&A), de levée de fonds et d’investissement au service d’investisseurs privés et d’entrepreneurs.

Plus d’informations sur les activités de Navon Capital.

Suivre nos actualités sur Linkedin.

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site.